Digital Self-defence

Ippolita

Thématique
Enjeux du Libre
Niveau
Intermédiaire
Horaire
samedi 15 nov, 16:30 – 16:50
Salle
A002 - Internet Libre

Description

Comment vivre avec les dispositifs numériques? « Autodéfense numérique » ne signifie pas pour nous identifier les procédures pour sécuriser notre expérience numérique de toute intrusion extérieure. Pour cela ils existent une infinité de manuels et des produits facilement repérables. Pour nous, cela signifie développer les exercices adaptés a chacune pour vivre ensemble aux machines numériques.

Description détaillée

Autodéfense numérique

propositions pour un non-manuel

Comment utiliser les dispositifs numériques sans en être utilisée? Et les plus jeunes ? Et les plus âgés ? Et la politique ? Où sont-elles passées la sphère privée, et la sphère publique de la vie analogique ? Ce sont celles-là les questions auxquelles nous sommes confrontés dans nos activités de formateurs. Il n'y a pas de réponses faciles et adapté à tout le monde. Surtout, il n'y a pas de solutions gratuites. La liberté coûte chère. Certes, nous ne pouvons pas compter sur les recettes de Maîtres Numériques qui nous bombardent sans relâche avec des « nouvelles technologies » pour résoudre des problèmes que nous ne savions pas d'avoir. Construire un monde commun où mener une « bonne vie » exige du temps, du calme, de la prudence. Et nous ne pouvons pas commencer par le sommet, par le changement des grands systèmes. Personne ne nous a forcés à nous connecter, à faire le « login » : nous l'avons fait volontiers, avec enthousiasme, et si maintenant nous nous sentons à la maison de quelqu'un d'autre, espionnés et contrôlées, à l'indignation devraient suivre des propositions de dignité. Des techniques pour valoriser les individus. Nous devons donc commencer par le bas, de notre comportement quotidien. Nous nous sommes adaptés au profilage parce que c'est pratique de nous faire disséquer par quelqu'un d'autre qui sait mieux que nous ce que nous voulons. Nos désirs sont accomplis sans effort, qu'ils soient des objets, des expériences, des services et des relations. La domination des algorithmes, l'algocracie se nourrit de notre contribution obéissante au projet de transparence radicale. La critique des technologies de l'information mené par Ippolita nous fournit quelques outils de base pour comprendre comment nous sommes arrivés à déléguer une partie de nos vies aux Maîtres Numériques. Leurs dispositifs sont des membres artificiels qui se substituent à nos membres en bonne santé, en voie d'atrophie. Ils nous font accros, et c'est tard quand nous nous rendons compte qu'il est difficile de réduire, d'arrêter la consommation de cette substance. Critiquer, cependant, n'est que la première étape, à laquelle beaucoup d'autres doivent suivre. L'objectif est de tracer notre chemin pour créer des réseaux adaptés à nos besoins. Et puisque les nœuds d'un réseau sont des personnes collectives, nous voulons apprendre à construire des identités intègres, expression consciente de corps solides, autonomes, compétentes. Un corps capable d'harmoniser numérique et analogique.

Pour ce faire, nous allons commencer par apprendre de la tradition féministe qu'est-ce que l'autodefense

Intervenant(es)

Ippolita

Ippolita est un collective de recherche. Ses écritures conviviales racontent l'informatique de la domination. En tant qu'auteur héteronime, ses publications majeures en français sont: "Le Côté obscur de Google" (2009, 2011) et "J’aime pas Facebook" (2012). Ils proposent également des formations sur l'autodefense numérique et la validation des sources en ligne pour groupes d'affinités, associations, universitées. http://ippolita.net

Voir plus